08 janvier 2018

La Tradition.

      Tandis que le temps est dévorateur d' instants comme autant d' atomes, la Tradition co - éternelle s' en abstient au contraire, fait voeu de jeune, dirait on, pour ne s' alimenter que de sa propre permanence. A l' imitation de cette éternité " Sans avant ni aprés ", comme dit Maitre Eckhart, l' homme fils de la Tradition ne garde pas souvenir du passé, mais souvenir de l' éternel enclos dans ce passé, de l' éternel que ce passé a su conserver et transmettre. S' il y a pour lui rencontre, ce n' est pas du coté... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 23:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 septembre 2017

Le Ghazal.

      Amour et poésie.       La lyrique persane renoue avec des thémes philosophiques bien connus du lecteur du Banquet et du Phédre : l' Amour médiateur et pédagogique, l' Amour démon qui éléve les ames et les restitue a leur véritable patrie. Cependant, elle s' inscrit dans une perspective différente, qui substitue au schéma de la médiation dialectique un autre modéle, celui de l' unité duelle fondé sur une ontologie de la théophanie. Pour Hafez, l' Amour n' est pas tant une médiation que le... [Lire la suite]
21 juillet 2017

Religion Dans L' Antiquité.

      Mais si la morale religieuse, telle que la comprenait le vulgaire et telle que la supposait l' expiation des péchés involontaires, ne se croyait pas solidaire de la liberté, on sentait surgir de toutes parts, dans la conscience hellénique, une conception plus élevée de la responsabilité. Il se formait, avec la coopération des oracles eux memes, comme une morale nouvelle qui placait la distinction du bien ou du mal non plus dans les actes matériels, mais, avant tout, dans l' intention. Cette conception épurée... [Lire la suite]
18 juillet 2017

Le Pélerin De L' Occident.

      2) Le monde de l' imaginal et la science des miroirs.     Toute théophanie est un miroir qui tout en révélant l' étre n' en recéle pas moins la dimension cachée, de meme que le miroir, montrant l' image qui s' y manifeste, renvoie a ce qui reste voilé au - dela de l' image. L' amphibolie présuppose ainsi une transfiguration qui rend possible le point de jonction de ce double sens : elle est ce qui conduit de la dualité du voyant et du vu, a l' union théophanique ou ils inversent pour ainsi dire... [Lire la suite]
30 juin 2017

éros Et Littérature.

      Renaissances italienne et francaise.       Le mouvement italien du dolce stil nuovo, en revanche, témoigne d' une conception de l' amour qui s' inspire beaucoup plus étroitement de la tradition platonicienne. La femme est considérée par les stilnovistes comme un ange venu sur la terre pour y symboliser toute vertu et encourager l' homme a se tourner vers dieu ; cet ange meurt aprés avoir fait une bréve apparition dans le monde d' en bas et ne saurait étre l' objet que d' un amour... [Lire la suite]
05 mai 2017

Les Vertus.

éros. d' abord , donc , le discours d' aristophane. c' est un poéte qui parle. " jadis , explique t il , notre nature n' était pas ce qu' elle est a présent , elle était bien différente." nos ancétres , en effet , étaient doubles , du moins si on les compare a ce que nous sommes , et d' une unité pourtant parfaite , qui nous fait défaut : " chaque homme constituait un tout , de forme sphérique , avec un dos et des flancs arrondis ; ils avaient quatre mains , autant de jambes , deux visages tout a fait pareils sur un cou... [Lire la suite]
27 avril 2017

Platon.

le poéte. platon se défie de l' ivresse , et souhaite que le philosophe soit un homme sobre : en fait d' ivresse , il ne veut connaitre que celle de la lucidité. la transe poétique est une expérience de la possession , et la possession est un vertige ou l' homme , devenu habité par le dieu perd toute mesure , et s' abandonne au péril de l' inhumain , tel agavé qui , dans les bacchantes d' euripide , déchire vivant son propre fils penthée et brandit sa téte tranchée comme le trophée d' une chasse glorieuse. le poéte , cet... [Lire la suite]
12 avril 2017

Théogonie D' Hésiode .

avant - propos . l' hélicon est la montagne de béotie ou se déroule la rencontre entre le poéte et les muses . filles de zeus et de mnémosyne , " mémoire " , les muses sont le plus souvent appelées olympiennes . mais pour hésiode , elles sont aussi héliconiennes , épithéte qui en souligne la présence dans la région béotienne dont le poéte était originaire . hésiode raconte avoir consacré un trépied aux muses héliconiennes la ou les déesses lui étaient apparues . l' hippocréne était une source située sur l' hélicon . dans... [Lire la suite]
07 avril 2017

Théogonie D' Hésiode .

la famille divine et ses descendants ( vers 886 - 1020 ) . cette premiére partie de la généalogie de zeus est suivie par la mention de deux autres couples divins ( poséidon et amphitrite , arés et aphrodite ) . le poéte ouvre alors une seconde série qui a le dieu souverain comme point focal et se déploie en s' approchant légérement du monde des mortels : il s' agit de ses autres unions , avec l' atlantide maia , la mére d' hermés , avec sémélé , la mére de dionysos , et avec alcméne , la mére d' héraclés . cette seconde... [Lire la suite]