Source: Flickr   le poéte .

le philosophe désire savoir , mais le poéte est comblé par l' extase . saphos , et non philosophos , le poéte est donc un étre divin , possesseur bienheureux de ce dont les hommes sont toujours en quéte . aussi sera t il chassé de la cité philosophique - qui est communauté enseignante - non comme un charlatan , un simple faussaire du savoir ( formules qui conviennent davantage au sophiste qu' au poéte ) , mais comme un étre surhumain dont l' intrusion trouble la recherche laborieuse et simplement humaine de la vérité : " si donc un poéte en apparence capable , par son habileté de prendre toutes les formes et de tout évoquer ( mimeisthai ) venait dans notre ville pour s' y produire , lui et ses poémes , nous le saluerions bien bas comme un étre sacré , étonnant , agréable ; mais nous lui dirions qu' il n' y a point d' homme comme lui dans notre cité et qu' il ne peut y en avoir ; puis nous l' enverrions dans une autre ville , aprés avoir versé de la myrrhe sur sa téte et l' avoir couronné de bandelettes ." ( république , 3 , 398a ) . c' est la l' hommage qu' on rend aux statues des dieux , aprés leur avoir demandé d' exaucer un voeu .

Jacques Darriulat .