" telle est , exposée dans ses grandes lignes et interprétée aussi exactement que possible , la théorie hindoue des éléments , qui , outre l' intérét propre qu' elle présente en elle meme , est susceptible de faire comprendre , d' une facon plus générale , ce qu' est le point de vue " cosmologique " dans les doctrines traditionnelles ."

René Guénon  1935 .

on sait que , dans la doctrine hindoue , le point de vue " cosmologique " est représenté principalement par le vaisheshika , et aussi , sous un autre aspect , par le sankhya , celui ci pouvant étre caractérisé comme " synthétique " et celui la comme " analytique ." le nom du vaisheshika est dérivé de vishesha , qui signifie " caractére distinctif " et , par suite , " chose individuelle " ; il désigne donc proprement la branche de la doctrine qui s' applique a la connaissance des choses en mode distinctif et individuel . ce point de vue est celui qui correspond le plus exactement , sous la réserve des différences qu' entrainent nécessairement les modes de pensée respectifs des deux peuples , a ce que les grecs , surtout dans la période " présocratique " , appelaient

" philosophie physique ." nous préférons cependant employer le terme de

" cosmologie " pour éviter toute équivoque , et pour mieux marquer la différence profonde qui existe entre ce dont il s' agit et la physique des modernes ; et , d' ailleurs , c' est bien ainsi que la " cosmologie " était entendue au moyen age occidental .

René Guénon .