Tatras Occidentales, Montagnes, Pologne

 

 

 

 

Commentaires et explications du sens ésotérique des vers dorés par Fabre d' Olivet.

 

 

Nous savons, par le témoignage de Galien, dans son traité de la connaissance et de la cure des maladies de l' ame, qu' il lisait lui meme tous les jours, matin et soir, les vers de Pythagore ; et qu' aprés les avoir lus, il les récitait par coeur. Au reste, je ne veux pas négliger de dire que Lysis qui en est l' auteur obtint tant de célébrité en Gréce, qu' il mérita d' y devenir le maitre et l' ami d' Epaminondas. S' il n' attacha pas son nom a cet ouvrage, c' est qu' a l' époque ou il récrivit, l' ancien usage subsistait encore de considérer les choses et non les individus : c' était de la doctrine de Pythagore dont on s' occupait, et non du talent de Lysis qui la faisait connaitre. Les disciples d' un grand homme n' avaient point d' autre nom que le sien. Tous leurs ouvrages lui étaient attribués. Ceci est une remarque assez importante a faire, et qui explique comment Vyasa aux Indes, Hermés en égypte, Orphée en Gréce, ont été supposés les auteurs d' une telle multitude de livres, que la vie de plusieurs hommes n' auraient pas meme suffit pour les lire.

 

Claude Lemoal.