les mondes , l' univers et meme l' ame , tout est atomes et pétri au hasard . il n' est plus utile de craindre ni la nature ni les dieux . quant a la mort , elle n' est qu' une vue de l' esprit . les atomos se dispersent , mais ils ne s' altérent pas . n' est ce pas la la promesse d' une sorte d' éternité ? l' école épicurienne connait a son époque un succés certain . mais le temps aura raison d' elle . sa cosmologie matérialiste ne résistera pas a la puissance des partisans de la sphére et de la finitude de l' univers .

Michel Mayor .