mais la rose - croix n' est pas uniquement un symbole se rapportant a l' évolution de l' homme ; elle concerne aussi celle de la création dans son ensemble . le dix septiéme siécle , a l' age d' or du rosicrucianisme , voyait volontiers dans le mariage de la rose et de la croix , le processus par lequel l' homme aide la nature tout entiére a trouver sa propre régénération . c' est sans doute ce que voulait dire aussi joséphin péladan avec cette formule : ad rosam per crucem , ad crucem per rosam , in ea , in eis gemmatus resurgam . " de la rose par la croix , de la croix par la rose , en elle ( la rose ) , en elles ( la rose et la croix ) , je resurgis comme une pierre précieuse ." a travers les noces de la rose et de la croix , de l' homme et de la création , c' est le divin qui se révéle dans une splendeur encore plus éclatante . ces quelques éléments permettent de comprendre quelle séduction le symbole de la rose - croix a pu exercer depuis le dix septiéme siécle , auprés de tant d' hommes s' interrogeant sur les mystéres de dieu , de l' homme et de l' univers .

 

Christian Rebisse .