31 janvier 2018

Histoire De La Philosophie.

      La vie de Socrate nous est surtout connu grace a Platon qui fut son éléve et devint lui meme un des plus grands philosophes de l' histoire. Platon écrivit plusieurs dialogues ou conversations philosophiques en se servant de Socrate comme porte - parole.   Quand Platon place des propos dans la bouche de Socrate, nous n' avons aucun moyen de savoir si Socrate a réellement tenu ces propos. Aussi est il difficile de distinguer l' enseignement de Socrate des paroles de Platon lui meme. Ce probléme se pose... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 janvier 2018

La Pensée.

        Il est a remarquer que les grands récits mythiques s' ouvrent généralement sur une référence aux origines - du monde, des hommes, et parfois meme des Dieux : " En ce temps la.....Il y a bien longtemps....." ou plus radicalement par : " Au commencement...."Ce préambule souligne bien que l' époque dont va parler le narrateur n' est pas la sienne. Ce que le récitant évoque, dans l' épopée, c' est un temps révolu ou se déroulérent des événements qu' on ne reverra plus, car ils n' ont eu lieu qu' une fois,... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 janvier 2018

La Pensée.

      Lorsque nous découvrons qu' existait un certain Univers mental structuré - le monde mythique - c' est que l' histoire est déja la, donc la distance. Des générations d' inconnus ont déja commencé a parler, puis a écrire, sur ce qui, bien avant eux, était seulement vécu au jour le jour, sans autre chronométre que la perpétuelle succession des jours et des nuits, des hivers et des étés. Or, si tout cela était vécu par les hommes de ces temps infiniment lointains sans retour sur soi, c' était simplement qu' il n'... [Lire la suite]
31 janvier 2018

La Pensée.

      De cette premiére distribution de l' expérience selon l' humain et le Divin, le permis et l' interdit, l' obligation et la transgression, nous ne savons ni ne saurons jamais grand chose, sinon au travers de ce qui en survécut bien plus tard dans des mentalités déja évoluées. Car cet effort d' élucidation et de justification, le propos historique ne l' accompagnait évidemment pas : le perpétuel présent ne comporte pas d' arriéres - pensées. Rien donc n' en a été consigné par personne parmi les contemporains,... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2018

La Pensée.

    La philosophie n' est évidemment pas sortie tout armée, un beau matin, de la téte des philosophes Ioniens, sur le littoral Asiatique de la mer égée. Elle émerge d' une période infiniment longue et obscure durant laquelle, cherchant a se situer dans un environnement énigmatique, effrayant et gratifiant tour a tour, les groupes humains se donnérent une ébauche d' explication. On ne reste pas indéfiniment sans rien comprendre a rien de ce qu' on subit et de ce qu' on fait. Il fallait, pour qu' elles soient supportables,... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 janvier 2018

Incroyable mais vrai ces montagnes colorées !

Posté par cap-oceane à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2018

Ciel Apocalyptique.......

Posté par cap-oceane à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2018

La Théugie Avant Jamblique.

      Deux facteurs ont conditionné l' introduction des oracles chaldaiques dans le milieu néoplatonicien. Le premier reléve d' une anecdote significative. En effet, s' il faut en croire Psellos, les oracles passent pour contenir des révélations obtenues lors d' un rituel au cours duquel Julien le Chaldéen mit son fils, Julien le Théurge, en contact avec l' ame de Platon lui meme. On comprend dés lors le prestige que ces oracles, parole révélée des Dieux et de Platon, revétirent aux yeux des néoplatoniciens.V.L. ... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 05:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2018

Mythologie.

      La nuit tombée, ils étaient de retour dans la grotte, ou le foyer irradiait désormais en hautes flammes. La condensation ne se transformait plus en givre et une chaleur réconfortante et pleine d' espérance comblait le corps des hommes. La caverne ne revétait plus les couleurs sombres et sinistres d' un ciel d' orage et sur elle ne s' abattaient plus les formidables pics du froid. L' intérieur de l' antre arborait désormais un teint de chair, semblablement a la peau des hommes, ou reflétait les tonalités... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 04:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :