20 septembre 2018

études.

    Chez les Indiens, Krishnen ; chez les Perses, Zoroastre ; en Chine, Kong - Tzée ; en égypte, Thaoth ; parmi les Grecs, Orphée ; Odin, meme au sein de la Scandinavie ; partout les législateurs des peuples avaient lié la liberté de l' homme au dogme consolateur de la Providence Divine. Les peuples accoutumés a révérer dans le Polythéisme l' infinité Divine, et non son Unité, ne trouvaient point étrange d' étre guidés, protégés et surveillés d' une part, tandis qu' ils restaient, de l' autre, libres de leurs mouvements ;... [Lire la suite]

13 septembre 2018

Pythagore.

    Or, il est de l' essence de la Théosophie d' étre dogmatique, et celle de la physique d' étre sceptique : le théosophe parle a la Foi, le physicien a la raison : la doctrine de l' un exclut la discussion que le systéme de l' autre admet et meme nécessite. Jusqu' alors la Théosophie dominant sur la Terre avait enseigné l' influence de la volonté, et la tradition qui s' en était conservée chez toutes les nations du Monde, durant une suite incalculable de siécles, lui donnait la force d' une démonstration. F.O.
Posté par cap-oceane à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 août 2018

Pythagore.

        Et que l' on ne s' y trompe point encore, la connaissance de l' origine du Mal, si elle a été acquise, n' a jamais été ouvertement divulguée : elle était profondément ensevelie avec celle de l' Unité de Dieu dans les Mystéres Antiques, et n' en sortait qu' enveloppée d' un triple voile. Les initiés s' imposaient un silence sévére sur ce qu' ils appelaient les souffrances de Dieu, sa mort, sa descente aux enfers et sa résurrection. Ils savaient que le serpent était en général le symbole du Mal, et que... [Lire la suite]
10 août 2018

Pythagore.

        Mais il suffit de  réfléchir un moment sur la nature des Principes posés par épicure, par Chrysippe, et par tous ceux qui les avaient précédés ou qui les ont suivis dans leurs opinions divergentes, pour voir que les conséquences tirées par leurs adversaires étaient justes, et qu' ils ne pouvaient les réfuter sans se contredire. Toutes les fois qu' on a prétendu et qu' on prétendra fonder l' Univers sur l' existence d' une seule nature matérielle ou spirituelle, et faire découler de cette seule... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 juillet 2018

Pythagore.

                  Zénon d' élée surtout, qui niait l' existence du mouvement, apportait contre cette existence des objections trés difficiles a lever. Les philosophes Stoiciens s' attachérent plus ou moins fortement a cette opinion. Chrysippe, une des plus fermes colonnes du Portique, enseignait que Dieu est l' ame du Monde, et le Monde, l' extension universelle de cette ame. Il disait que par Jupiter il faut entendre la Loi éternelle, la Nécessité Fatale, la Vérité immuable... [Lire la suite]
25 juillet 2018

Pythagore.

Ce qu' il y a de particulier, c' est que cette Fatalité qui paraissait attachée au systéme des atomes, d' ou les promoteurs matérialistes, fidéles a leur principe, banissaient l' influence de la Providence Divine, découlait plus naturellement encore du systéme opposé, ou les philosophes spiritualistes admettaient cette Providence dans toute l' étendue de sa Puissance. Selon ce dernier systéme, une seule et meme substance spirituelle remplissait l' Univers, et par ses modifications diverses y produisait tous les phénoménes dont... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 juillet 2018

Pythagore.

              Le premier qui donna lieu a cette accusation, dans les temps anciens, fut un certain Moschus, philosophe Phénicien, qui, selon Strabon, vivait dans l' époque ou l' on place la guerre de Troie, c' est a dire environ douze ou treize siécles avant notre ére. Ce philosophe s' étant détaché de la doctrine théosophique, seule connue de son temps, et ayant cherché la raison des choses dans les choses elles memes, peut étre considéré comme le vrai fondateur de la Physique : il fit,... [Lire la suite]
15 juillet 2018

Pythagore.

              Mais l' homme a t il la faculté d' étre bon ou méchant a son gré, et n' est il pas irrésistiblement entrainé vers le vice ou la vertu ? Voila une question qui a exercé toutes les tétes pensantes de la terre, et qui, selon les circonstances, a causé des orages plus ou moins violents. Il faut pourtant bien faire attention a une chose, c' est qu' avant l' établissement du christianisme et l' admission du péché originel, comme dogme fondamental de la religion, aucun fondateur... [Lire la suite]
15 juillet 2018

Pythagore.

      Il semble que Lysis, prévoyant les mauvaises inductions qu' on pouvait tirer de ce qu' il venait de dire, et commre s' il eut pressenti qu' on ne manquerait pas de généraliser l' influence de la Nécessité sur les actions des hommes, ait voulu d' avance s' opposer au dogme destructeur de la Fatalité, en établissant l' Empire de la Volonté sur les passions. Ceci est dans la doctrine de Pythagore, le vrai fondement de la liberté de l' homme : car il n' y a, selon ce philosophe, personne de libre que celui qui... [Lire la suite]
13 juillet 2018

Sagesse Taoiste.

          Comme une personne qui aurait vécu toute son existence dans une prison ou dans un camp de concentration, l' étre humain de notre monde moderne a oublié ce qu' est une société porteuse de joie. Il n' a plus aucun repére lui permettant de comparer ce qu' il vit. Plus aucune idée de ce qu' est un univers " Normal " pour l' homme, un univers en harmonie avec la terre, le ciel, les arbres et les riviéres. Il est semblable a ce roi qui vit en mendiant dans son propre royaume. Il est égaré dans... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :