26 décembre 2017

L' Imagination.

        Ce mouvement vertigineux que l' imagination impose a l' ame est également pris en compte par Spinoza dans l' Ethique ou il dénonce l' imagination comme la cause essentielle des fluctuations de l' ame. Il ajoute cependant un nouvel élément réflexif, le Conatus, clef de voute de son systéme ; c' est l' effort que fait une chose pour rendre son essence actuelle. Le Conatus, expression directe du désir de l' ame de persévérer dans son étre, se manifeste continuellement, que les idées de l' ame soient... [Lire la suite]

24 décembre 2017

Essai Sur L' Amour.

            Quand un homme posséde une femme qu' il n aime pas, toutes les volontés de la nature sont pourtant obéies, et il est juste qu' il y ait plaisir complet. Il est inutile de chercher l' ame et de scruter la pensée derriére ce masque charmant ou se peint l' attente de la volupté. Deux organismes sont la, préts, et il suffiraient a concevoir sans Amour, et la nature n' en demanderait pas davantage : car, si elle a permis que la femme qui aime concut en se donnant intérieurement a l' aimé... [Lire la suite]
04 décembre 2017

Essai Sur L' Amour.

        On s' abuserait en pensant que le plaisir physique de l' acte sexuel sans mutuel Amour ne saurait étre égal en intensité a celui qui accompgne l' Amour. C' est le propre de l' homme d' avoir su, par sa conception raffinée de la caresse, remédier a cette grande disproportion entre la fréquence périodique de son désir et la rareté exceptionnelle de l' Amour. Il lui eut été insupportable de ne gouter de plaisir complet qu' en aimant, c' est a dire une ou deux fois dans sa vie et, bien souvent, pas du... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 novembre 2017

L' Imagination.

        Il importe peu a Descartes de savoir si l' imagination est véridique ou trompeuse, si l' ame a son contact, ressort plus ignorante et crédule. Il ne veut ni dramatiser, ni sataniser l' essence de cette faculté, mais seulement rappeler la fragilité de l' ame et démontrer que l' imagination a parfois uniquement besoin du corps pour se manifester. L' ame n' est pas continuellement en train de penser. Lorsqu' elle cesse de concevoir, l' errance nonchalante de la pensée cesse un envahissement passionnel... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 05:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 octobre 2017

L' Imagination.

      Il est impossible d' énoncer la définition cartésienne de l' imagination sans étudier préalablement les relations entre celle ci et les passions de l' ame. Descartes qui refuse l' idée d' une équation entre passions et bassesse considére les passions et les actions de l' ame comme des pensées ( c' est la conséquence logique d' une ame indivisible ). La seule différence entre ces deux sortes de pensée résulte du pouvoir qu' a l' ame sur elles : l' action est une volonté, la passion aussi ; mais c' est une... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 octobre 2017

La Mélancolie.

        Si l' on considére les exceptions et leur choix, il est encore difficile de faire autre chose que des hypothéses. Héraclés d' abord, pour deux aventures pathologiques : la folie qui le conduisit a massacrer ses enfants, et sa disparition sur l'  Oeta aprés la souffrance provoquée par la tunique empoisonnée du sang de Nessus. Remarquable est l' interprétation laique, médicale, que donne l' auteur de ses " Heroika " d' Héraklés. Ces deux histoires fournissent les paradigmes des deux extrémités de... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 04:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 octobre 2017

L' Imagination.

      C' est en s' interrogeant sur l' union de l' ame et du corps et le rapport qu' ils entretiennent dans l' ordre de la connaissance et de la morale que Descartes, Spinoza et Malebranche en viennent a questionner la nature et les effets de l' imagination. Si ces auteurs reconnaissent l' imagination comme faculté de l' ame, ils ne la considérent pas pour autant comme une " Partie " de l' ame. La division de l' ame, principe de l' organisation aristotélicienne et de sa beauté, donnant naissance a différentes... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 01:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 octobre 2017

La Mélancolie.

      Puissance d' une réverie organisée ! Il existe des textes qui ne signalent ni par leur style, ni par leur longueur, ni par la densité de la pensée. Pourtant leur éclat ne s' altére pas. L' un des grands mystéres de ces ouvrages est qu' ils nous sont d' abord parfaitement hermétiques. Ils sont en effet inscrits dans une culture disparue. Et pourtant, un sentiment de familiarité nous lie a eux. Ils nous disent des évidences, ou plutot des idées que nous avons recues nous ne savons plus d' ou. Ils nous... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 01:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 octobre 2017

Essai Sur L' Amour.

        Une pareille conception a toujours échappé aux morales sociales se bornant a la réglementation utilitaire des actes reproducteurs et y limitant la " Normalité", créant les notions de vice et de vertu, d' honnéteté et d' impudicité, dissociant sans cesse le physique et le moral, autorisant séparément le mariage sans Amour et l' Amour platonique. L' Amour étant une évasion de la régle sociale et une religion individuelle ne pouvait qu' encourir la haine des sociétés, qui appellent anormal et condamnable... [Lire la suite]
01 octobre 2017

Essai Sur L' Amour.

                    Nous pressentirons que cette faculté d' hyper - sexualité appelée Amour n' est qu' un moyen d' atteindre, de notre vivant, a la perception métaphysique du rythme universel, immortel, éternel, un moyen de constater en nous, et au sein meme de l' action réputée la plus bestiale, des lois abstraites dominant notre étre périssable ; un moyen, enfin, de " Connaissance " fluidique dont la pensée et la musique sont les seuls équivalents. Pour que deux étres... [Lire la suite]