Il s' agissait, ni plus ni moins, d' un retour a l' essentiel. Le retour a cette connaissance par laquelle toutes les autres connaissances sont connues. La connaissance de l' invisible, de l' absolu. Les architectes des institutions Védiques avaient progressivement détourné l' esprit purement contemplatif de leurs ancétres pour le dénaturer en une pléthore d' actes rituels, assujetissant ce qui était initialement de l' ordre de l' expérience mystique a l' ordre inférieur du symbolique incarné dans le rituel, celui ci devenant une fin en soi.

J.L.