Vigne, L'Automne, Coloré, Couleur, Rouge

 

 

Nature, Finlandia, Colombie, Personnes

 

 

Nature, Chevreuil, Forest, Daim, Scheu

 

 

Écureuil, Nager, Rongeurs, Brun, Écrou

 

 

Je souligne le sens de l' articulation entre mythologie et philosophie - dans la plus grande partie de la tradition philosophique Grecque, le monde doit étre pensé avant toute chose comme un ordre magnifique, a la fois harmonieux, juste, beau et bon. C' est la, trés exactement, ce que désigne le mot Cosmos. Pour les stoiciens, par exemple, auxquels le poéte latin Ovide fait a juste titre référence dans ses Métamorphoses lorsqu' il réinterpréte a sa facon les grands mythes portant sur la naissance du monde, l' univers est semblable a un magnifique organisme vivant. Si l' on veut s' en faire une idée, on peut le comparer presque en tout point a ce qu' un médecin, physiologiste ou biologiste étudient. Que voit ils ? D' abord, que chaque organe est merveilleusement adapté a sa fonction : quoi de mieux fait qu' un oeil pour voir, que les poumons pour aérer les muscles, que le coeur pour les irriguer de sang ? Tous ces organes sont mille fois plus ingénieux, plus harmonieux et plus complexes aussi que toutes les machines concues par les humains. Mais en plus, notre biologiste fait un autre constat : il voit que l' ensemble de ces organes, qui déja considérés isolément sont épatants, forme un tout parfaitement cohérent, " Logique " - au sens de ce que les stoiciens nomment justement le logos, l' ordonnancement cohérent du monde autant que le discours - infiniment supérieur lui aussi a toutes les inventions humaines. De ce point de vue, il faut bien reconnaitre que la création d' un animal meme le plus humble, une petite fourmi, une souris ou une grenouille, est aujourd' hui encore tout a fait hors de portée de nos laboratoires scientifiques les plus sophistiqués....

 

Luc.