Lily, Étamines, Pollen, Fleur, Nature

 

 

 

 

Cette doctrine enfin a donné lieu a une mystique. La vue du ciel étoilé a toujours exercé sur l' homme ancien, qui est un homme du midi, une influence profonde. Quand, a la jouissance de ce spectacle, naturellement admirable, l' on a pu ajouter l' idée que la marche des corps célestes dénotait une pensée, quand aussi, depuis l' Epinomis, les philosophes ont enseigné que ces astres visibles étaient eux memes des Dieux, non pas sans doute le Dieu supréme, mais des étres divins de second ordre qui faisaient cortége a ce grand Monarque, le sentiment esthétique s' est enrichi d' une vue scientifique du monde et il s' est accordé aux besoins religieux de l' ame humaine. Ainsi est né le mysticisme astral, qui inspira les écrits de Manilius par exemple, de Vettius Valens, de Ptolémée. Par la contemplation du ciel, l' homme quitte sa propre infortune, il se réfugie dans un monde meilleur, ou tout n' est qu' ordre et beauté. Davantage, il communie avec ces étres divins en vertu de la parenté qui relie son ame a la leur. Et ainsi, bien que fixé encore a la terre, il participe au gouvernement du monde et vit dés ici - bas de la vie des Dieux.

 

 

Pére André.