Lapin, Lièvre, Des Animaux, La FauneArbre Solitaire, Arbre, Chêne, Nuages

 

 

 

Que donne l' introspection ?

 

 

L' introspection permet la détermination des rapports parce qu' elle permet de saisir les rapports entre les différentes structures de conscience. C' est a elle que nous faisons appel pour parler d' impressions de rapport, de rapports d' impressions, de genése d' un phénoméne conscientiel, d' évolution et de transformation de ce phénoméne. Elle est source de connaissance, et par suite riche d' applications possibles : le connais - toi toi - meme méne a la connaissance d' autrui et a des applications pratiques concernant notre propre conduite.

Donc l' introspection, comme méthode de psychologie, est une observation intérieure plus une analyse rationnelle des données de cette observation, un effort pour exprimer sur le plan conceptuel ( a l' aide du langage ) la structure essentielle du phénoméne observé. La raison est a l' oeuvre dans l' introspection méthodique.

 

Exemple. Le trac :

 

" J' étais dans le couloir d' un lycée qui n' était pas le mien, au milieu des autres candidats bacheliers qui, comme moi, attendaient pour " passer l' oral." Le trac ne me quittait plus. C' était une impression vague, hybride d' angoisse et de peur, avec des manifestations physiques pénibles quoique discrétes : une contraction du diaphragme, du pharynx et de la vessie, la premiére s' accompagnant d' une sensation d' oppression, la seconde, d' une difficulté a avaler ma salive et la derniére d' une envie continuelle d' uriner. Tout ce qui m' entourait et tous ceux qui m' entouraient me devenaient insupportables. Je voulais fuir et j' étais rivé la. Mes jambes me portaient mal et quelque chose de trés vague, tenant de la nausée et du vertige, semblait circuler entre mon coeur et mon cerveau. Bien entendu, j' avais la sensation de ne rien savoir de ce que les examinateurs allaient me demander, d' avoir tout oublié, d' étre devant un trou énorme, noir et menacant ou j' allais étre poussée puis engloutie...........et la panique montait en moi."

 

Mucchielli.