Gazanie, Fleur, Jaune, Rouge, Gazania

 

 

 

 

La lecture de la consolation de la philosophie de Boéce et des  ennéades 3, 2 (47) et 3, 3 (48) de Plotin nous donne de remarquer que ces deux philosophes ont bel et bien en commun une thématique : celle de la providence universelle et donc divine. Ainsi la question qui se pose a nous ici est celle de savoir comment chacun a abordé cette notion. Quelle est la conception plotinienne de la providence ? Et quelle est celle de Boéce ? Quels sont les points de rapprochements qu' on peut y relever ? Quel intérét philosophique y a t il a tirer du théme de la providence dans le cadre de ce cours d' histoire de la philosophie ancienne et médiévale ? Telles sont les questions qui vont guider la suite de notre travail.

 

Dans le premier moment de notre étude, nous nous fonderons sur les ennéades 3, 2 (47) et les ennéades 3, 3 (48) de Plotin. Dans le deuxiéme, nous analyserons la question chez Boéce dans sa consolation de la philosophie, notamment dans ses livres quatre et cinq ou est traité largement le théme de la providence.

 

Pour mener a bien notre travail, la méthode restera analytico - descriptive : c' est a dire clarifier et élucider notre problématique a partir des textes de Plotin et de Boéce en procédant par la voie d' analyse et de description.

 

 

La liberté est fondamentale.