Fleur, Fleurs Sauvages, Nature, Bloom

 

 

 

Dans ces trois cas précédemment mentionnés, plus un étre individuel pense se rapprocher de la volonté du ciel, plus il s' en éloigne. Et, en tel cas, la volonté du ciel ne peut lui accorder ses bénédictions. Manque grandement de sagesse celui qui croit pouvoir corriger le cours de la loi divine qui s' exprime par la causalité. Un étre ne peut échapper a la causalité qu' en s' élévant dans des plans supérieurs de la conscience cosmique et en s' y maintenant en permanence. C' est ce qui lui arrive lorsqu' il peut se fixer dans le cinquiéme plan, au niveau du coeur, siége de l' ame, ou il apprend a tout voir avec d' autres yeux que la sensibilité émotionnelle et l' interprétation mentale.

 

Hélas, souvent, ce titre divin porte a ne voir, dans l' expression du gouvernement divin, que les aspects bénéfiques et salutaires de la miséricorde du créateur. Cela améne a oublier que la providence divine, qui est la régente de l' ordre, peut appliquer autant la rigueur que la miséricorde, selon les circonstances exactes, non selon l' appel a la clémence d' une créature particuliére. Car, pour jouir de la grace divine, il faut s' élever au niveau de la grace, qui n' est pas celui des contingences du quotidien dans la vie incarnée.

 

Duhaime.