Crocus, Jardin, Fleurs

 

 

 

Dans le cosmos, tout est supervisé par la justice immanente ou la causalité éthique, qu' il vaut mieux appeler l' approvionnement universel ou de providence divine. Il s' agit du systéme immuable voué a maintenir éternellement l' ordre cosmique au cours du déroulement du plan divin de la création infinie. Ainsi, la justice immanente devient une force de rédemption ou de salut qui anoblit, raffine, développe la conscience individuelle. Dans notre systéme solaire, elle est reliée a la planéte mars, qu' on appelle le chef des armées célestes, qui régit la causalité éthique.

 

Mais il n' existe pas de justice divine au sens que dieu, qui est amour pur et qui ne juge jamais, exercerait un courroux, se vengerait, punirait, imposerait des sanctions. Les sanctions, chacun se les impose lui meme selon son degré d' incompréhension et de sévérité avec lui meme.

 

Pour tout dire, dans le systéme divin, il n' y a pas de justice, c' est a dire qu' il n' existe aucune loi chargée de chatier un étre évolutif. Plutot, la providence témoigne de la causalité naturelle, non d' un jugement de la source divine. Car, dans le cosmos, il n' existe ni juge ni tribunal susceptibles d' approuver ou de sanctionner les actions d' un étre libre. Chacun est bien a meme de se juger par lui meme, suite a la rétribution de ses choix.

 

Duhaime.