Source: Flickr

Source: Flickr

Source: Flickr

Source: Flickr

sa cosmologie :

on retrouve ainsi chez ficin la formule trés ancienne , et reprise par l' hermétisme platonicien de la renaissance , selon laquelle tout l' univers visible est une sphére dont la circonférence est nulle part et le centre partout . l' amour cosmique est la force qui fait se mouvoir les sphéres , chacune d' entre elles désirant s' unir a l' étre plus parfait qui lui est supérieur d' un degré ( l' imitation étant ainsi un amour indéfiniment inassouvi ) . ficin est en ce point conforme a la cosmologie dandesque . on se souvient en effet que les trois chants de l' enfer , du purgatoire et du paradis se terminent sur le meme vers : " l' amour qui meut le soleil et les autres étoiles ." cet univers mu par l' amour est donc doué d' une ame ( tout mouvement suppose une ame comme son principe moteur ) , cette ame du monde que ficin emprunte au platon du timée , mais aussi a plotin . l' univers est donc vivant , animé d' une vie universelle qui préside a la croissance de toutes choses , et a leur régénération . certains passages de la théologie platonicienne font songer a l' éloge de vénus qui ouvre le poéme de lucréce ( par exemple le début du livre quatre sur l' influx vital et la vertu générative qui fécondent le corps femelle de la terre ) .

Darriulat .