sous sa premiére forme , la religion des romains était purement latine ou plutot italique . et ce qui semble caractériser tout spécialement les premiéres formes religieuses qui se sont exprimées dans la péninsule , c' est qu' elles sont aussi peu mythologiques que possible . sans doute ces religions sont polythéisme ; mais ce polythéisme ressemble d' abord a un panthéisme ; sans doute encore ces religions sont devenues avec le temps anthropomorphiques dans une certaine mesure , elles concoivent leurs divinités comme des étres animés , de sexe différent , ayant entre eux certaines relation et placés les uns a l' égard des autres dans des rapports hiérarchiques ; mais cet anthropomorphisme reste pauvre et imprécis ; les légendes y sont rares ou monotones , l' individualité des dieux et des déesses y est toujours flottante : aucune épopée , aucun art ne leur donnent ces traits saillants , qui distinguent les divinités grecques . comme l' a fort bien montré preller , la religion des romains incline plus au culte qu' a la mythologie : " une liste de noms , comprenant les dii certi , c' est a dire les divinités de fonctions déterminées , et une liste paralléle de formules d' invocation ayant un pouvoir magique constituaient les endigitomenta , qu' on peut regarder comme le livre de la religion nationale ."

Imago Mundi .